Placements pour les jeunes

Livret A et autres placements classiques

Les parents sont responsables de l’argent de leurs enfants jusqu’à leur majorité. De plus, les donations des grands-parents ont augmenté ces dernières années, c’est pourquoi il serait vraiment dommage de ne pas investir ces sommes.

Les placements sont nombreux. Que ce soit le livret A, le PEL ou encore une assurance vie, tous les moyens sont bons afin de permettre à vos enfants de disposer de quelques économies à leur majorité.

Malheureusement , le livret A ne rapporte plus que 2% (exonérables de tout impôt ou prélèvements sociaux), c’est pourquoi beaucoup de parents ont recours au livret jeune. Sa rémunération va de 3,25% à 4,5% selon les établissements (là encore sans impôts ni prélévements sociaux) dans la limite de 1 600 € d’épargne.

Il existe toutes sortes de livrets à taux majoré pour les plus petits ainsi que certains « superlivrets », ces derniers étant toutefois soumis aux exonérations courantes. Il s’agit donc de faire le bon choix parmi les nombreuses offres qui nous sont proposées.

Livret jeune


Le livret jeune est destiné aux 12-25 ans et constitue le placement le plus rentable à court terme.
Tous les établissements bancaires le proposent mais en quoi consiste-t-il vraiment ?
Il s’agit tout simplement d’un compte rémunéré à des taux très avantageux et plafonné à 1600€. La capitalisation des intérêts quand à elle peut nous faire dépasser cette limite mais il n’est nullement requis de retirer des fonds pour retomber sous le plafond.

Là où il devient très intéressant, c’est que l’argent reste disponible à tout moment.

Les retraits peuvent se pratiquer en espèces au guichet mais également par carte bancaire et il est demandé de prévenir sa banque la veille pour des retraits d’un montant supérieur à 1000€.
Une dernière chose très importante réside dans le fait que ces gains sont totalement exonérés fiscalement. Il n’y a donc aucun impôt sur le revenu ou de prélèvements sociaux pratiqués sur les intérêts.