Compte Epargne Logement

C’est un des placements préférés des particuliers car il garantit une sécurité financière au niveau de l’épargne comme du prêt. En effet, le CEL associe une phase d’épargne rémunérée et la possibilité par la suite de souscrire un prêt pour un bien immobilier à un taux fixé dès l’ouverture du compte.

La durée minimale d’épargne d’un CEL est de 18 mois. Si vous décidez de commencer votre projet immobilier plus tôt, vous ne pourrez plus profiter des prêts s’associant à ce type de compte d’épargne.

Le taux de rémunération se situe à 1,75% et 0,75% se rajoutent en prime dans le cas où la souscription du prêt se réalise.

Le minimum requis sur un CEL est de 300€ et ce montant doit rester en permanence sur le compte.
En ce qui concerne le taux d’intérêt du prêt, il est très compétitif (3%) avec malheureusement une rémunération très faible et un montant emprunté très peu élevé.

Le Compte d’Epargne Logement reste donc une offre compétitive en vue de faire l’acquisition prochaine d’un bien immobilier mais est défavorisé par des versements minimums annuels et surtout par des montants de prêt accordés trop faibles.